• Chapitre 02

       ► Chapitre 02 

    Un monde Merveilleux.

     

    Séréna ouvrit les yeux, après quelques instants, elle vit tout d’abord son oncle qui lui souriait, il était accompagné d’une jolie jeune femme et d’un beau jeune homme, tout regardé Séréna, d’un air joyeux comme s’il se connaissait depuis très longtemps. Son oncle s’approcha d’elle est lui dit : 

     

    - « Serena bienvenu dans le monde des quatre éléments » 

     

    Séréna regarda attentivement autour d’elle, et fut émerveillée par le spectacle qui s’offraient à elle, jamais elle n’aurait pu imaginer pouvoir se retrouver dans un tel endroit, elle se croyait dans un rêve, le ciel était si bleu, l’eau qui coulait des ruisseaux et des rivières resplendissait, les collines étaient verdoyantes, le chant des oiseaux féerique, cet endroit était magique. Séréna reprit ses esprits, et commença a questionnais son oncle, elle ne savait même pas par quoi commencé tellement elle avait de chose en tête :

     

     - « Mon oncle, ou suis-je, qu’elle est cet endroit, Est-ce que je rêve ? » 

     

    - « Séréna, ne t’inquiète pas, je t’expliquerais tout en temps voulu, pour l’instant, nous devons rentrer au château, personne ne doit savoir que tu es de retour. » Séréna, avait encore plus l’esprit confus : 

     

    - « Que veux-tu dire par là ? Je suis déjà venu ici ? » 

     

    - « Tu es née ici Séréna » lui répondit son oncle. Séréna ne pouvait croire ce qu’elle entendait, au bout de quelques secondes, elle s’effondra sur le sol et perdu connaissance.

     

     - « Mademoiselle, vous allez bien, réveillez-vous ! » Crie, la jeune femme l’air inquiet.

     

     - « Laisser là, Elizabeth, nous allons la porter jusqu’au château, lance donne leur un coup de main. » Répondit Aaron. Elizabeth, Lance et le beau jeune homme qui n’était d’autre que le majordome de Aaron s’exécutèrent et mirent Séréna dans le carrosse, ils montèrent ensuite chacun leurs tours dans ce dernier et se dirigèrent vers le château.

     

    Une fois arrivés, ils portèrent Séréna jusqu’à sa chambre afin qu’elle puisse se reposer. Quelques heures plus tard, Séréna se réveilla, pensa que tout ce qu’elle avait vu et entendu faisait partie de ses rêves, mais au bout de quelques minutes, après avoir examiné la pièce dans laquelle, elle se trouver, elle comprit qu’elle n’était pas dans sa chambre, et que tout ceci était réel, elle n’avait pas rêvé, elle se leva d’un coup, sortit de la pièce comme une furie, descendit les escaliers et arriva dans une immense pièce ou se trouver son oncle, il parler avec une vieille dame, mais lorsque Séréna fit irruption dans la pièce, il s’interrompu : 

     

    - « Séréna, tu es enfin réveillée. »

     

     - « Mon oncle, je veux savoir, maintenant, dite moi la vérité. » Lui répondit Séréna d’un air sérieux. Aaron, l’observa quelque seconde et lui répondit : 

     

    - « Très bien, puisque tu veux savoir, alors je vais tout te dire » C’est alors que Aaron commença son récit, il lui raconta tout depuis le début, comment ses parents étaient morts en sauvant leur royaume, comment elle s’était retrouvée sur terre, la grande guerre des éléments pour le pouvoir, tout, il lui raconta tout, une fois terminé, il lui dit :

     

     - « Maintenant, tu sais tout. » Séréna, n’en reviens pas, elle n’en croyait pas ses oreilles, toutes ces informations étaient difficile à digérer pour elle, elle se retourna et s’enfuya le plus loin possible, elle poussa la porte du château et couru, couru jusqu’à ne plus avoir de souffle, finalement, elle arriva prés d’un ruisseau, elle s’asseya dans l’herbe, puis se coucha, afin de reprendre son souffle, elle ferma les yeux et finis par s’endormir.

     

    Pendant ce temps, tout le monde s’inquiéter pour la jeune fille, Lance se tourna vers Aaron et lui dit :

     

     - « Maitre, il faut partir à sa recherche ! »

     

     - « Non, surtout ne faisait rien, elle a besoin d’être seul pour digère tout ça, alors laisser là, elle rentrera d’elle-même. »

     

     - « Mais maitre, les environs ne sont plus si sur qu’avant, elle pourrait croiser un maitre du feu et…. » 

     

    - « Crois-tu que je ne suis pas inquiet ! »

     

     - « Si… » - « Alors fait ce que je dis ! » Lance abaissa la tête et fis ce qu’il dit.

     

    Au bout de quelques heures, Séréna se réveilla, quand elle ouvrit les yeux le soleil était déjà couché et la lune se refléter sur l’eau du ruisseau. Elle s’approcha doucement de l’eau afin de se mouiller le visage et de se déshydrater. Mais lorsqu’elle s’approcha, elle entendit une voix :

     

     - « Séréna, ma fille, tu es enfin de retour, je suis si heureuse. » Séréna releva brusquement la tête, l’air surpris.

     

     - « Qui est là ? » - « Tu ne peux pas me voir, mon esprit réside dans la rivière. » Séréna eu le cœur qui se serra, et se pencha vers l’eau.

     

     - « Est-ce que par hasard…. Vous êtes ma mère ? »

     

     - « Oui, Séréna, c’est bien moi. » La jeune fille, eue les larmes qui commençait à monter, son cœur lui faisait tellement mal qu’elle crut mourir :

     

     - « Pourquoi ? Pourquoi m’as-tu abandonné, pourquoi m’a-tu laissé seul, sais, tu as quel point j’avais envie d’une mère pour me serrer dans ses bras, pour être la quand j’en avais besoin, sais, tu as quel point je me sentais seul... » Séréna ne put finir de parler, tellement ces larmes recouvraient son visage.

     

     - « Ne pleure pas ma fille, je suis désolé, j’aurais tellement aimé te voir grandir et pouvoir être à tes côtés, mais le destin en a décidé autrement, mais maintenant que je te vois sache que je suis très heureuse. » Séréna qui ne pensait jamais voir ses parents, même si elle ne le montrait pas était très heureuse aussi de pouvoir ne serait-ce qu’entendre le son de sa voix. Après ses mots, une silhouette faite à partir de l’eau de la rivière se forma et vient enlaçait la jeune Séréna qui fondit en larmes.

     

     - « Maman, je suis si heureuse, je veux que ce moment ne se termine jamais. » Seulement avait, elle a peine prononcé ces mots que le clone d’eau se désintégra et disparu en même temps que la voix qui l’accompagnais. 

     

    - « Non, reviens!! » Cria Séréna de désespoir.

     

    Au bout d’un moment, Séréna réussi à se calmer sans pour autant réussir a oublié ce qu’elle avait vu, elle s’apprêta donc à retourner au château afin de raconter à son oncle ce qu’elle avait vu, mais elle fut interrompue par un beau jeune homme dont elle ne distinguer pas les traits puisqu’il faisait noir, en effet la nuit était déjà bien avancée.

     

     - « Et bien, que fait donc, une jeune fille, seul dans la nuit au beau milieu de nulle part ? » Lui demanda le jeune homme d’une voix sèche et viril. Séréna, qui essayait toujours de distinguer le jeune homme ne lui répondit pas tout de suite, le jeune homme commença alors à perdre patience. Il commença alors à fermer les poings et après quelques seconde, ses poings s’enflammèrent, la jeune fille surprise distingua alors très clairement les traits du jeune homme, il était si beau, et en même temps si ténébreux qu’elle en eux des frissons. 

     

    - « Et maintenant, Est-ce que tu me vois plus clairement ? » Réponds le jeune homme, le sourire aux lèvres. Séréna qui n’arriver plus a bougé, fixer le jeune homme s’en pouvoir lui adressait aucun mot.


  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Août 2013 à 22:57

    aaaaaaaaaaahhhhhhhhhh je veux la suite vite vite sinon c'est un super chapitre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :