• Chapitre 01

    Un destin qui va chambouler sa vie a jamais!

     

    Cette histoire prend son commencement il y plusieurs siècle passée, plus précisément lorsque la guerre des dieux commença, ici nous ne parlerons pas des dieux de l'olympe mais des dieux élémentaux, en effet il existaient quatre grands dieux qui gouverner en paix sur leurs domaines, celui de l'eau, de la terre, du feu et de l'air. Tous vivaient heureux et en paix mais un jours la déesse de l'eau et le dieux de la terre tombèrent amoureux et de cette belle union naquit une jolie petite fille qu‘il appelèrent Serena. Seulement cette union n'aurait jamais du avoir lieu, les autres nations ce sentant en danger s'allièrent et leurs déclara la guerre. De peur que leurs fille soit en dangers et pour que celle ci puissent grandir en paix il l'envoyèrent sur terre.
    Depuis ce jour, les quatre grande nations on étaient réunis pour n’en faire que deux , et même si la paix est revenu les tension passée sont toujours présentent.

        
        Nous voila, maintenant au 21eme siècle et même si le pays des dieux n’a guère beaucoup changer, celui des humain lui n’a cessez d’évoluer et Serena a bien grandit puisqu’elle a aujourd’hui 17 ans, elle vit désormais chez son oncle qui vivait autrefois dans le pays de l’eau mais durant la guerre il est descendu avec sa nièce la princesse Serena, seulement Serena ignore tout de cela car ces origines lui on était caché pour son propre bien. Mais celons la prophétie, le jours de ces 18 ans tout lui sera révélée et alors le monde changera a jamais.
    Serena qui était loin de se douter de son destin assez mouvementer ce lever comme chaque matin et se préparer pour aller à l’école.
    Son oncle Aaron, lui commencer a ressentir les présence magique qui commencer a se former autour d’elle, l’heure était proche.
    Serena était fin prête:

    -"Mon oncle je part, passez une bonne journée."
    Son oncle l’air inquiet lui répondit:
    -"Fait attention à toi."
    A peine avait il prononcer ces mot que Serena avait franchit la porte et était déjà loin.

        Aaron décida qu’il était temps pour lui de contacter le royaume de l’eau afin de préparer la transformation de Serena. Il pris alors son gros manteau et son écharpe de laine qu’il entoura bien soigneusement autour de son cou et il pris une pierre, ce n’était pas n’importe qu’elle pierre, il s’agissait d’une clé pouvant ouvrir le portail entre la terre et le monde des dieux. Après avoir pris tous ce dont il avait besoin, il sortie de la maison Et ce dirigea vers l’océan le plus proche car il était évident que s’il voulais rejoindre le pays de l’eau il devait ouvrir le portail prés de l’eau et a l’abris des regard indiscret. Après plusieurs heure de route, il arriva enfin a l’océan, le vent y était frais, les vague qui s’écraser sur les rochers étaient énormes mais l’eau si belle quand le soleil s’y refléter on aurait pu croire qu’il y avait des millier de diamant.
    Aaron s’approcha de l’eau, il ne vit personne comme on aurait pu s’y attendre puisque nous étions en plein hiver.
    Quand il arriva au bord de l’eau et que les vague venait frôler le bout de ces pied, il déposa la pierre sur le sol et récita une ancienne formule:

    - "tunawasihi miungu kufungua kifungu kati ya dunia yetu mawili."

    Après avoir réciter la formule l’eau s’agita, une grande lumière transperça le ciel et le portail s’ouvrit, il était immense, orner de diamant et en or, il en aurait ébloui plus d’un. Apres quelque instant, Aaron s’approcha du portail, l’ouvrit et pénétra a l’intérieur, puis il disparut en même temps que le portail, il n’y avait plus aucune trace de lui.

        Pendant ce temps, Serena vivait sa vie de lycéenne, il ne lui rester plus que quelque jours avant ces 18 ans, mais elle le vivait plutôt bien, a vrai dire sa vie lui convenait totalement même si elle n’avait pas connu ces parent, elle avait son oncle, ces amies et son amoureux même si ce dernier ne voyait pas les chose du même cotés, enfin, elle n’aurais changer sa vie pour rien au monde.
    Il était huit heure, l’heure pour tous le monde d’aller en classe. Ce jours la, Serena allez rejoindre ces deux meilleurs amies quand elle entendis des bruit bizarre, il lui semblait que cela venait de la fontaine, elle se rapprocha tout doucement et distingua une voix:

    -"Il est temps…il est l’heure…..la prophétie va……se réaliser."

    Elle ne compris que quelques mots, puis la sonnerie du lycée retentit, elle eu un sursaut et se dépêcha de rejoindre ces amies, elle oublia vite tout cela car pour elle cela sembler insignifiant, certainement le bruit du vent.
    Seulement ce n’était que le début.

         Elle arriva enfin devant la classe ou elle aperçut ces amie, il y avait Jane et Peter, Jane était une fille de bonne famille et très intelligente, elle portait des lunettes et se faisait toujours deux nattes, Peter au contraire avait toujours un look décontracté, les cheveux dans tous les sens et on ne pouvais pas dire qu’il était le meilleur de la classe, Serena elle se situer entre les deux, elle était toujours a la mode, elle avait de beau et long cheveux blond qu’elle laisser détacher et elle était assez doué a l’école sans pour autant faire des merveille, mais ce trio était inséparable.
    Quand Serena arriva, elle s’empressa d’aller voir Jane et Peter:

    -"Salut les amis, ça va?"
    Les deux amis lui répondirent en chœur:
    -"ça va super!!"

    Il se mirent a rirent et le professeur entra dans la salle, il s’asseyent et il n’y eu plus de bruit le cour commença.
    Au bout de quelques heure, la matinée se termina et se fut l’heure de manger, Serena n’en pouvait plus tellement elle avait faim, elle pris alors ses deux amis et se dirigea vers le self, mais en chemin ils croisèrent Alex, le beau capitaine de l’équipe de football, c’était le plus mignon et le plus populaire des garçons, il était brun au yeux bleu, avait un Corps musclé et une classe naturelle et en plus de cela, il était très intelligent et c’était aussi le garçon dont Serena était secrètement amoureuse depuis 3 ans.
    Lorsqu’ils passèrent devant Alex, Serena ne pu s’empêcher de le dévorer des yeux, seul Jane et Peter était au courant de l’attention que portait Serena à Alex:

    - "Tu sais, tu devrais lui dire ce que tu ressens, qui sais, il ressent peut être la même chose." lui dit Jane avec beaucoup d’attention.
    - " Oui qui c’est, il t’a peut être aperçut quelques fois" répondit Peter en se moquant.
    - " Oh, Peter la ferme! " lui répondit Jane d’un air mécontent.
    - "Vous êtes gentil les amis, mais je préfère qu’il n’en sache rien, j’aurais trop peur que tous mes espoir s’effondre en une minute » répondit Serena d’un air désespérée."

    Ces amies la regardèrent d’un air attristée puis changèrent de sujet.
    Ils arrivèrent enfin au self, ils prirent chacun un plateaux et allèrent se servirent ce dont il avaient envi.
    Une fois le repas terminé, la fin de la journée arriva en un rien de temps.
    Il était déjà 17h, l’heure pour nos trois amies de ce quitté:

    - « On se voit demain, bye » dit Serena le sourire au lèvre.
    Les deux amies la regardèrent en souriant et lui répondirent en chœur:
    - « Oui, a demain! »

        Serena, n’habiter pas très loin du lycée, elle rentrée donc chez elle a pied tous les jours, mais ce soir là fut différent.
    Les rues étaient sombres et étroites, Serena avancer avec prudence et en cas de besoin elle portait toujours une vieux canif que son oncle lui avait donné.
    Elle fit quelques mètres, et lorsqu’elle se trouva dans le coin le plus sombre de la ville, elle entendit de nombreux bruit aussi terrifiant les uns que les autres, elle se mit donc à marcher plus vite, mais elle fut intercepter par une créature vraiment étrange, elle trébucha et pris peur, elle essaya de se relever pour s’échapper mais la créature l’en empêcha, Serena n’avait jamais vue pareil créature, elle était immense, toute noir, on ne distinguer pas ces trait seulement une ombre ténébreuse et de grand yeux rouge, Serena était morte de peur, elle criait tous ce qu’elle pouvait mais rien y faisait, sentant que la fin était proche, elle ne put s’empêcher de pleurer, elle pensa à son oncle qui devait l’attendre à la maison et à ses amis qu’elle devait revoir le lendemain et quand elle perdu tout espoir, un jeune homme aussi beau qu’un dieu fit fuir la créature qui disparu dans les ténèbres.
    Serena qui n’avait pas encore réaliser ce qui c’était passer, était encore replier sur elle-même, sanglotant à chaude larme, le jeune homme s’approcha d’elle et lui dit:

    - « Tout va bien Serena? »
    Serena releva le tête et dévisagea le jeune homme et répondit:
    - « Qui êtes vous?
    - « Je m’appelle Lance et c’est votre oncle qui m’envoie vous chercher »
    - « Ou est-il et qu’elle était cette horrible créature? »
     

    Le jeune homme lâcha un soupir et lui répondit:

    - « C’est une longue histoire, suivez moi, votre oncle vous expliquera tout. »

    Serena le regarda quelques minute l’air suspect et ce dit qu’un aussi beau garçon ne pouvait pas lui faire de mal, elle finit donc par le suivre.
    Au bout de quelques minute, ils arrivèrent devant une  immense porte, c’était la porte qui menée au monde des dieux, la même porte qu’avait emprunter son  oncle.
    Lance s’approcha de la porte et l’ouvris puis il se retourna vers Serena:

    - « Votre oncle vous attend derrière cette porte. »

    Serena eu un instant d’hésitation, puis elle s’avança vers la porte et la traversa, une immense lumière éblouissante lui fit fermer les yeux, et quand elle les rouvrit, elle fit tellement émerveiller qu’elle en perdit la parole, tout était si beau et si miraculeux qu’elle crut une seconde que c’était un rêve, puis son oncle s’approcha d’elle et lui dit:

    - « Serena, bienvenu dans le monde des dieux, le monde des élément. »


    3 commentaires
  •    ► Chapitre 02 

    Un monde Merveilleux.

     

    Séréna ouvrit les yeux, après quelques instants, elle vit tout d’abord son oncle qui lui souriait, il était accompagné d’une jolie jeune femme et d’un beau jeune homme, tout regardé Séréna, d’un air joyeux comme s’il se connaissait depuis très longtemps. Son oncle s’approcha d’elle est lui dit : 

     

    - « Serena bienvenu dans le monde des quatre éléments » 

     

    Séréna regarda attentivement autour d’elle, et fut émerveillée par le spectacle qui s’offraient à elle, jamais elle n’aurait pu imaginer pouvoir se retrouver dans un tel endroit, elle se croyait dans un rêve, le ciel était si bleu, l’eau qui coulait des ruisseaux et des rivières resplendissait, les collines étaient verdoyantes, le chant des oiseaux féerique, cet endroit était magique. Séréna reprit ses esprits, et commença a questionnais son oncle, elle ne savait même pas par quoi commencé tellement elle avait de chose en tête :

     

     - « Mon oncle, ou suis-je, qu’elle est cet endroit, Est-ce que je rêve ? » 

     

    - « Séréna, ne t’inquiète pas, je t’expliquerais tout en temps voulu, pour l’instant, nous devons rentrer au château, personne ne doit savoir que tu es de retour. » Séréna, avait encore plus l’esprit confus : 

     

    - « Que veux-tu dire par là ? Je suis déjà venu ici ? » 

     

    - « Tu es née ici Séréna » lui répondit son oncle. Séréna ne pouvait croire ce qu’elle entendait, au bout de quelques secondes, elle s’effondra sur le sol et perdu connaissance.

     

     - « Mademoiselle, vous allez bien, réveillez-vous ! » Crie, la jeune femme l’air inquiet.

     

     - « Laisser là, Elizabeth, nous allons la porter jusqu’au château, lance donne leur un coup de main. » Répondit Aaron. Elizabeth, Lance et le beau jeune homme qui n’était d’autre que le majordome de Aaron s’exécutèrent et mirent Séréna dans le carrosse, ils montèrent ensuite chacun leurs tours dans ce dernier et se dirigèrent vers le château.

     

    Une fois arrivés, ils portèrent Séréna jusqu’à sa chambre afin qu’elle puisse se reposer. Quelques heures plus tard, Séréna se réveilla, pensa que tout ce qu’elle avait vu et entendu faisait partie de ses rêves, mais au bout de quelques minutes, après avoir examiné la pièce dans laquelle, elle se trouver, elle comprit qu’elle n’était pas dans sa chambre, et que tout ceci était réel, elle n’avait pas rêvé, elle se leva d’un coup, sortit de la pièce comme une furie, descendit les escaliers et arriva dans une immense pièce ou se trouver son oncle, il parler avec une vieille dame, mais lorsque Séréna fit irruption dans la pièce, il s’interrompu : 

     

    - « Séréna, tu es enfin réveillée. »

     

     - « Mon oncle, je veux savoir, maintenant, dite moi la vérité. » Lui répondit Séréna d’un air sérieux. Aaron, l’observa quelque seconde et lui répondit : 

     

    - « Très bien, puisque tu veux savoir, alors je vais tout te dire » C’est alors que Aaron commença son récit, il lui raconta tout depuis le début, comment ses parents étaient morts en sauvant leur royaume, comment elle s’était retrouvée sur terre, la grande guerre des éléments pour le pouvoir, tout, il lui raconta tout, une fois terminé, il lui dit :

     

     - « Maintenant, tu sais tout. » Séréna, n’en reviens pas, elle n’en croyait pas ses oreilles, toutes ces informations étaient difficile à digérer pour elle, elle se retourna et s’enfuya le plus loin possible, elle poussa la porte du château et couru, couru jusqu’à ne plus avoir de souffle, finalement, elle arriva prés d’un ruisseau, elle s’asseya dans l’herbe, puis se coucha, afin de reprendre son souffle, elle ferma les yeux et finis par s’endormir.

     

    Pendant ce temps, tout le monde s’inquiéter pour la jeune fille, Lance se tourna vers Aaron et lui dit :

     

     - « Maitre, il faut partir à sa recherche ! »

     

     - « Non, surtout ne faisait rien, elle a besoin d’être seul pour digère tout ça, alors laisser là, elle rentrera d’elle-même. »

     

     - « Mais maitre, les environs ne sont plus si sur qu’avant, elle pourrait croiser un maitre du feu et…. » 

     

    - « Crois-tu que je ne suis pas inquiet ! »

     

     - « Si… » - « Alors fait ce que je dis ! » Lance abaissa la tête et fis ce qu’il dit.

     

    Au bout de quelques heures, Séréna se réveilla, quand elle ouvrit les yeux le soleil était déjà couché et la lune se refléter sur l’eau du ruisseau. Elle s’approcha doucement de l’eau afin de se mouiller le visage et de se déshydrater. Mais lorsqu’elle s’approcha, elle entendit une voix :

     

     - « Séréna, ma fille, tu es enfin de retour, je suis si heureuse. » Séréna releva brusquement la tête, l’air surpris.

     

     - « Qui est là ? » - « Tu ne peux pas me voir, mon esprit réside dans la rivière. » Séréna eu le cœur qui se serra, et se pencha vers l’eau.

     

     - « Est-ce que par hasard…. Vous êtes ma mère ? »

     

     - « Oui, Séréna, c’est bien moi. » La jeune fille, eue les larmes qui commençait à monter, son cœur lui faisait tellement mal qu’elle crut mourir :

     

     - « Pourquoi ? Pourquoi m’as-tu abandonné, pourquoi m’a-tu laissé seul, sais, tu as quel point j’avais envie d’une mère pour me serrer dans ses bras, pour être la quand j’en avais besoin, sais, tu as quel point je me sentais seul... » Séréna ne put finir de parler, tellement ces larmes recouvraient son visage.

     

     - « Ne pleure pas ma fille, je suis désolé, j’aurais tellement aimé te voir grandir et pouvoir être à tes côtés, mais le destin en a décidé autrement, mais maintenant que je te vois sache que je suis très heureuse. » Séréna qui ne pensait jamais voir ses parents, même si elle ne le montrait pas était très heureuse aussi de pouvoir ne serait-ce qu’entendre le son de sa voix. Après ses mots, une silhouette faite à partir de l’eau de la rivière se forma et vient enlaçait la jeune Séréna qui fondit en larmes.

     

     - « Maman, je suis si heureuse, je veux que ce moment ne se termine jamais. » Seulement avait, elle a peine prononcé ces mots que le clone d’eau se désintégra et disparu en même temps que la voix qui l’accompagnais. 

     

    - « Non, reviens!! » Cria Séréna de désespoir.

     

    Au bout d’un moment, Séréna réussi à se calmer sans pour autant réussir a oublié ce qu’elle avait vu, elle s’apprêta donc à retourner au château afin de raconter à son oncle ce qu’elle avait vu, mais elle fut interrompue par un beau jeune homme dont elle ne distinguer pas les traits puisqu’il faisait noir, en effet la nuit était déjà bien avancée.

     

     - « Et bien, que fait donc, une jeune fille, seul dans la nuit au beau milieu de nulle part ? » Lui demanda le jeune homme d’une voix sèche et viril. Séréna, qui essayait toujours de distinguer le jeune homme ne lui répondit pas tout de suite, le jeune homme commença alors à perdre patience. Il commença alors à fermer les poings et après quelques seconde, ses poings s’enflammèrent, la jeune fille surprise distingua alors très clairement les traits du jeune homme, il était si beau, et en même temps si ténébreux qu’elle en eux des frissons. 

     

    - « Et maintenant, Est-ce que tu me vois plus clairement ? » Réponds le jeune homme, le sourire aux lèvres. Séréna qui n’arriver plus a bougé, fixer le jeune homme s’en pouvoir lui adressait aucun mot.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique